Destinations tourisme été 2021 : où les Français partiront-ils ?

où partir été 2021

Où va-t-on pouvoir partir en vacances cet été ? Cette question, de nombreux Français se la posent alors que l’épidémie de Covid-19 bat son plein dans le monde. Une situation d’autant plus compliquée que les vacances d’été sont toujours très attendues par la majeure partie de la population. Tout le temps passé à la maison du fait des restrictions sanitaires a plus que jamais donné envie à chacun de s’évader pour redécouvrir le monde extérieur. 

Mais même si les Français sont plus nombreux que l’année dernière à la même époque à faire des projets et à rechercher des locations de vacances, le passage à l’action semble encore timide. Il faut dire que les incertitudes face aux contraintes de circulation ne leur facilitent pas la tâche. Bien qu’il soit difficile de dresser un profil précis de la future saison estivale, les choix de nos touristes autochtones devraient être à peu près similaires à ceux de l’année 2020. Alors, sur quelles destinations les Français pourraient-ils bien jeter leur dévolu pour leurs vacances d’été 2021 ?

Destinations tourisme été 2021 : la France en tête des prévisions

La dernier baromètre réalisé par l’agence Savoie-Mont-Blanc à l’échelle nationale rapporte que 87 % des Français ne prévoit pas de franchir les frontières. Pas de très grosse surprise, me direz-vous. En effet, l’incertitude sur les déplacements à l’extérieur de l’Hexagone ou l’exigence de tests PCR rendent une nouvelle fois les Français frileux à l’idée de poser un pied en dehors du territoire national. Ils préfèrent opter pour un tourisme de proximité au sein de nos plus belles régions de France. Pour 16 % d’entre eux, il s’agirait même de ne pas quitter la région de résidence.

Pour certains, le séjour se fera au domicile même du fait des problèmes financiers engendrés par la crise ou de la peur de la Covid.

Les séjours nature font de l’œil aux Français

Les vacances à la  montagne et en milieu rural sont particulièrement prisées des vacanciers, qui recherchent la tranquillité et le dépaysement au milieu de grands espaces naturels. Certains Français ont vécu le confinement dans des appartements exigus et ressentent un grand besoin de se ressourcer en pleine nature, à l’écart de la foule urbaine. 

Les régions telles que la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie semblent arriver en tête. Viennent ensuite la région PACA, l’Auvergne Rhône-Alpes et la Bretagne. L’attirance pour les sites au patrimoine et à la culture riches est marquée. Les territoires comme le Jura, l’Aveyron, les Pyrénées, sont recherchés car ils représentent un mélange entre nature et préservation des identités (visite des villages authentiques proposant leurs produits locaux, artisanat, etc.).

La pandémie a accentué la prise de conscience de la population de l’intérêt de protéger l’environnement. Beaucoup souhaitent dorénavant changer leur façon de voyager afin de moins impacter la planète, d’où ce retour aux sources. Certains vacanciers, habitués à des destinations lointaines pour leurs vacances d’été, découvrent avec surprise et grand plaisir des régions françaises auparavant délaissées, car perçues comme moins prestigieuses.  

La ville grince des dents

À l’inverse, certaines régions très urbanisées comme l’Île-de-France ont enregistré une chute de la fréquentation de leurs hébergements touristiques de 24 % pour juillet et août 2020, selon l’INSEE. Et le secteur du tourisme ne s’attend malheureusement pas à des chiffres plus sympathiques pour l’été prochain. Le Grand Est et les Hauts-de-France sont aussi très impactés notamment parce qu’ils sont très touchés par l’épidémie. 

Pour tenter de remédier à cette situation, les professionnels du tourisme vont devoir insister sur les protocoles sanitaires mis en place, pour rassurer les Français et relancer l’attractivité de leurs territoires. Les incertitudes qui demeurent quant à l’allègement des mesures gouvernementales renforcent cette frilosité envers les milieux urbains. Peut-être que l’ouverture des bars et restaurants facilitera un retour de l’engouement de certains vacanciers friands des quartiers animés.

vacances été 2021

Priorité aux hébergements privés et entiers

Après avoir subi une longue période isolés de leurs proches, les vacanciers privilégieront encore cette année les vacances en famille ou entre amis, mais en petit comité. Et pour cela, rien de mieux que des hébergements intimes et sécurisants, car il faudra continuer à protéger les personnes non vaccinées.

Main basse sur les résidences secondaires

Les Français qui ont la chance de bénéficier d’un hébergement non marchand vont encore privilégier cette destination vacances pour l’été 2021. L’achat de ce type de bien a d’ailleurs augmenté pendant l’année 2020. Beaucoup s’y sentent en sécurité et peuvent profiter des retrouvailles pour s’adonner à de nombreuses activités ou privilégier le farniente. 

Les hébergements locatifs privés ont aussi la cote

Les Français profiteront également des locations de vacances privées où il est possible de cuisiner ses propres repas, loin du monde de la restauration collective. Les maisons de vacances entières comprenant de l’espace sont privilégiées au détriment des appartements plus exigus. Les campings, qui permettent une vie au grand air ainsi que les gîtes attisent les convoitises, notamment en milieu rural. L’engouement pour les logements insolites se fait également de plus en plus sentir : cabanes dans les arbres, yourtes, Tiny Houses (micromaisons), etc. Les vacanciers louent même des hébergements de prestige (villas de luxe, châteaux, etc.), pour réunir toute leur tribu. Les touristes français accordent une grande importance aux logements propres, à l’écart du monde qu’ils sont obligés de côtoyer quotidiennement lorsqu’ils travaillent.

C’est pourquoi les hébergeurs sont sensibles au fait de mettre en avant l’importance des mesures sanitaires mises en place dans le logement afin de rassurer les clients. Assurer une flexibilité quant aux réservations de dernière minute et aux annulations sans frais devient essentiel pour favoriser la prise de décision d’achat des clients. Il est également plus que jamais nécessaire que les professionnels du tourisme rendent visible leur offre sur le web. Quant à la fréquentation des hébergements aux espaces partagés comme les villages vacances, les Club Med, etc., celle-ci dépendra malheureusement de la possibilité de recourir à la restauration collective d’ici l’été.

Réservations en pause pour les Français férus de voyages à l’étranger

Malgré un repli vers le territoire de résidence, les vacanciers ne cachent pas leur besoin d’évasion et certains rêvent même déjà de pousser la porte de leur pays pour aller beaucoup plus loin. Mais de nombreux doutes demeurent concernant les destinations de vacances pour cet été 2021 vers l’étranger (craintes des gouvernements vis-à-vis des variants brésilien et indien notamment). Force est de constater que l’Europe sera certainement le continent le plus accessible pour les Français. Petit tour d’horizon de la situation actuelle : 

Destination vacances été 2021
Où pourra-t-on partir à l’étranger en 2021 ?

Voyager en Europe

Un passeport sanitaire, également appelé certificat vert doit voir le jour au mois de juin afin de faciliter les voyages au sein de l’Union européenne. Il permettra aux Français de prouver qu’ils ont été vaccinés, qu’ils disposent d’un test PCR négatif ou qu’ils ont guéri de l’infection de Covid-19.

D’après un sondage effectué par Airbnb, le Portugal fait partie des destinations privilégiées des Français pour l’été 2021, mais pour l’instant, une quarantaine de 14 jours est obligatoire. À ce jour, les personnes déjà vaccinées peuvent se rendre en Roumanie et en Estonie. Certains pays européens n’imposent actuellement pas de quarantaine et pourraient ainsi être des destinations estivales plus accessibles, même aux non vaccinés. En voici quelques exemples : 

  • Les Français pourront se rendre en Croatie s’ils sont vaccinés, guéris de la Covid-19 ou s’ils présentent un test négatif. C’est également le cas pour Malte, la Pologne, la Moldavie et le Monténégro.
  • Pour se rendre en Espagne, Slovénie et en Ukraine, un test négatif est obligatoire.
  • L’Albanie n’impose pour le moment pas de test PCR aux citoyens français. 

Voyager dans le reste du monde

Actuellement, certains lieux comme les Maldives et les Bahamas accueillent les touristes français sous réserve d’un test PCR négatif. C’est aussi le cas pour la Géorgie et plusieurs pays d’Afrique. La Tanzanie et le Costa Rica ne requièrent aucune condition sauf si la compagnie exige un test PCR avant l’embarquement. D’ici l’été 2021, un certain nombre de pays souhaitent ouvrir leurs frontières aux personnes vaccinées sans autres conditions : Thaïlande, Liban, Madère, Bélize Guatemala, Équateur, Seychelles, Grèce, Islande. La liste complète des conditions d’entrée dans chaque pays peut-être consultée sur le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Mais n’oublions pas que chaque jour voit arriver son lot d’évènements difficiles ces dernières semaines. La preuve en est avec le variant brésilien qui terrasse actuellement le Brésil et tente de faire son nid en France. C’est pourquoi les locations de dernière minute seront une nouvelle fois à l’honneur pour l’été 2021.

Les acteurs du tourisme français ont donc de nombreuses cartes à jouer pour séduire une année de plus les autochtones en leur faisant découvrir les trésors de leur territoire.

Article écrit par Laurence Terroni.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *