▷ Stratégie digitale : qu’est-ce que le SXO ?

définition du SXO

▷ Stratégie digitale : qu’est-ce que le SXO ?

Si le référencement naturel SEO est connu depuis de nombreuses années pour être un levier essentiel d’acquisition de trafic sur un site web, l’expérience utilisateur (UX) se place aujourd’hui au centre de l’attention des acteurs du webmarketing. La présence croissante du terme SXO dans les débats prouve que l’humain est plus que jamais au cœur des stratégies digitales. Si vous ignoriez son existence, c’est le moment de vous mettre à jour ! Quelle est la définition de l’optimisation de l’expérience de recherche ? En quoi peut-elle améliorer votre taux de conversion et votre chiffre d’affaires ? Qu’est-ce que cela change pour la rédaction web ? Cet article vous donne les clés pour comprendre le SXO et l’intégrer à vos pratiques rédactionnelles.

Qu’est-ce que le SXO ?

Définition Du Sxo

Le SXO ou Search eXperience Optimization rassemble et prolonge les techniques du SEO et de l’UX pour faciliter la navigation de l’internaute et ainsi optimiser le taux de conversion. L’algorithme de Google de 2015 baptisé Rank brain a nettement renforcé la place de l’expérience utilisateur. Grâce à l’intelligence artificielle, le moteur de recherche détecte les intentions des internautes. Répondre à leurs besoins est donc devenu le facteur clé d’une bonne position dans le SERP (les pages de résultat de Google). Le SXO va plus loin que la visibilité, les mots-clés, le positionnement, les images ou la vitesse de chargement d’un site internet. C’est toute la navigation de l’utilisateur depuis sa requête sur le moteur de recherche qui est repensée pour être améliorée, et ce, aussi bien sur ordinateur qu’appareil mobile.

Les besoins de l’internaute, pierre angulaire du SXO

Alors que jusque là, l’accent était mis sur le SEO agrémenté d’un peu d’UX, dorénavant la tendance s’inverse et l’on pense avant tout au visiteur pour le convertir ensuite en consommateur et le fidéliser. L’objectif est d’augmenter le taux de clics, que ce soit par les featured snippet, knowledge graph ou encore la présence en recherche vocale, de plus en plus employée. Nous l’avons vu, avec le SXO, la syntaxe et l’intention de la requête tapée par l’internaute sont étudiées de près par le moteur de recherche qui utilise le deep learning, représentation vectorielle du traitement automatique du langage naturel. Concrètement, qu’est-ce que cela implique ? Pour continuer à capter du trafic organique, le propriétaire d’un site web aura pour mission de fournir la meilleure solution possible aux besoins exprimés par les internautes, en analysant leurs comportements sur la Toile. Les contenus devront apporter des réponses claires aux recherches du type : Comment faire … ? Pourquoi … Quel est … Qu’est-ce que … ?

Le SXO : ça change quoi en rédaction web ?

Optimiser à la fois le contenu et la forme constituait déjà le socle de tout bon rédacteur web SEO. Ce qui était préconisé – un contenu de qualité avant tout – est ici réaffirmé avec force. Celui-ci doit être structuré avec des balises html adaptées, être complet, bien écrit et doté d’une vraie valeur ajoutée pour le lecteur. Ça tombe bien, nous, les textes avec remplissage de mots-clés, on n’aime pas trop ça ! Écrire des articles selon les intentions d’achat ou les moments de vie des visiteurs est plus que jamais essentiel. La rédaction web n’est donc plus la cerise sur le gâteau mais l’un des éléments phares du référencement d’un site.

Avec le SXO, le content manager à tout intérêt à mettre en avant les avis clients et la date de publication d’un article. Les balises title et meta-description, premiers éléments que voient les internautes dans le SERP, sont désormais incontournables. Un CTA (call-to-action) bien placé, une navigation aisée et un parcours de conversion fluide sont primordiaux pour que l’expérience utilisateur soit optimisée. Travailler dans une optique SXO implique d’être attentif à la présence d’une barre de recherche interne, une FAQ mise à jour, un chatbot réactif, etc. Le tout est d’humaniser son site web pour fidéliser les visiteurs.

4 outils pour le SXO

Il existe une multitude d’outils destinés à améliorer le SXO. En voici 4 qui intéressent plus particulièrement les rédacteurs web.

Pour répondre aux questions des internautes

Pour anticiper les requêtes que tapent les utilisateurs dans Google, et par là même écrire des articles répondant au mieux à leurs besoins, l’outil en ligne gratuit Answer The Public vous sera d’une aide précieuse. Il suffit de saisir le mot-clé visé pour avoir une liste des questions les plus fréquentes utilisant l’expression citée.

Pour trouver les bons mots-clés

Le planificateur de mots-clés de Google et Ubersuggest sont deux outils qui vous permettent d’identifier le vocabulaire de votre cible. Non seulement vous trouverez les requêtes les plus souvent saisies par les internautes, mais vous éviterez aussi d’utiliser un jargon trop technique et éloigné du champ lexical de vos potentiels lecteurs.

Pour comprendre le trafic d’un site

Google Analytics est un outil très utile (et utilisé) pour analyser le trafic d’un site web et son audience. Ainsi, la rubrique  « flux de comportement » de GA vous donne des indices pour comprendre qui sont les internautes qui se rendent sur votre site web et quels comportements ils adoptent lors de leur visite. Vous pouvez cerner les contenus attractifs et identifier les pages et articles à fort taux de rebond. Il ne vous restera plus ensuite qu’à les retravailler pour les mettre à jour.

Pour renforcer la notoriété d’un site

Les médias sociaux tels que Facebook, Instagram ou Pinterest donnent des indices fiables pour savoir si un site offre une expérience utilisateur positive ou non. Il est donc important que chaque compte de réseau social serve les pages du site web, en redirigeant vers la page d’accueil, page produits ou rubrique « À propos ». Les réseaux sociaux font partie intégrante des stratégies d’inbound marketing visant à faire venir les visiteurs à soi plutôt que d’aller les chercher.

Vous l’aurez compris, le SXO met plus que jamais l’accent sur la conception de contenus pensés pour l’utilisateur, et non plus exclusivement pour les moteurs de recherche et leurs algorithmes.

Alors, prêt à adopter une stratégie de contenu orientée SXO ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Delphine Lucas

J'ai créé Rédactrice Nomade afin de mettre ma passion pour l'écriture au service des entreprises francophones. Un pied en Nouvelle-Calédonie, l'autre en France métropolitaine, je partage aujourd'hui mon temps entre voyages, rédaction web et formation pour adultes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.