Contenus touristiques : quelle stratégie pour une meilleure visibilité ?

DelphineRédaction web tourismeLeave a Comment

contenus touristiques

Vous travaillez dans un office de tourisme, possédez un gîte ou êtes prestataire d’activité touristique. Bref, vous êtes un professionnel du tourisme. En tant que tel, vous avez besoin de faire connaître votre offre. Pas de secret : il vous faut une stratégie de contenus touristiques efficace ! Vous ne savez pas comment procéder ? Lisez cet article. Vous y trouverez les premières actions à mener pour mettre en place un bon marketing de contenu touristique.

Se fixer des objectifs (SMART)

« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles. » (Oscar Wilde)

Réussir à mener son projet à bien, c’est quand même l’idéal, non ? Pour cela, rien de mieux que la méthode SMART. 

Cet acronyme peut vous aider à définir de grands objectifs, étape nécessaire dans toute stratégie digitale. Voyons à quoi correspondent les cinq lettres de SMART : 

  • S comme spécifique. L’objectif que vous vous fixez doit être précis et simple.
  • M comme mesurable. Vous devez être en capacité d’évaluer de manière objective la réussite ou l’échec de votre projet. Cela passe par une échéance, un nombre, l’évolution d’un pourcentage, etc.
  • A comme ambitieux. L’objectif à atteindre doit être approprié et relativement ambitieux. C’est ainsi que vous en retirerez de la motivation. Ici, tout est histoire d’équilibre.
  • R comme réaliste. On le voit, le A et le R de SMART sont intimement liés. Il faut viser un objectif audacieux ET atteignable. 
  • T comme temporellement défini. Une fois l’objectif établi, vous devez fixer un échéancier clair et une date butoir. 

Définir les cibles de ses contenus touristiques 

Vous souhaitez proposer la meilleure offre possible à vos clients ? Alors, il est nécessaire de les connaître de manière fine. Pour cela, le marketing utilise la technique du persona. Cela consiste à créer un personnage « imaginaire » en répondant à des questions telles que : 

  • Qui est mon client ? Vous cherchez ici des informations diverses : sexe, âge moyen, revenus, formation, emploi, situation familiale, lieu de vie, situation géographique, etc. 
  • Quelles sont ses habitudes d’achat ? Vous avez besoin de savoir ce qu’il achète, où il le fait et selon quel process.
  • Quelles sont ses attentes/ses freins par rapport à mon offre ?
  • Quel est son niveau de digitalisation ? Il s’agit de connaître ses outils de communication, ses canaux de recherche, les réseaux sociaux qu’il utilise, etc.
  • Mon client idéal est-il décisionnaire dans son cercle familial ? Quelles sont ses responsabilités professionnelles ?
  • Comment mon prospect peut-il entrer en contact avec mon entreprise ?

Dans un premier temps, il est conseillé de dessiner la silhouette de 3 à 5 personae maximum. Vous serez ainsi capable d’adresser à votre cible des messages sur-mesure. Vos acheteurs potentiels se sentiront compris, entendus, et se tourneront plus volontiers vers vos produits. 

Miser sur le transmédia

Le transmédia, ou « transmedia storytelling », désigne le fait de développer un schéma narratif sur différents médias. Attention, il n’est pas question de répéter les mêmes contenus sur différents supports (ça, c’est le cross media). Non, il s’agit par exemple d’enrichir le récit principal, présenté dans un film, en racontant dans une BD une histoire qui s’y rattache. L’univers Marvel est un célèbre modèle de transmédia. 

Appliquée au tourisme, cette stratégie marketing a de nombreux atouts. Grâce au principe de narration, on séduit le public, on le fidélise, on crée une connexion forte et personnalisée. Exit les expériences lisses et standardisées ! Le visiteur souhaite vivre un moment unique dans lequel il joue un rôle à part entière. C’est ce que propose le transmedia. 

strategie contenus touristiques

Vous manquez d’inspiration ? Pourtant, avec ce genre de storytelling, les possibilités sont nombreuses : 

  • un récit articulé autour d’un personnage réel ou fictif ;
  • une histoire présentant les différentes générations d’une famille, au fil des époques ;
  • une narration centrée sur le territoire que l’on cherche à faire découvrir ;
  • , etc.

Dernier avantage du transmédia : il permet d’immerger le visiteur dans un parcours long. Imaginez : 

  1. Lors de la préparation de son voyage, le client entre dans le récit par le biais d’un texte, de vidéos, d’infographies, etc. 
  2. Une fois sur place, il est guidé d’un lieu vers un autre via une application ou un carnet de route. 
  3. De retour chez lui, il garde un contact avec cette histoire par l’intermédiaire des réseaux sociaux. Conquis, il s’en fait l’ambassadeur auprès de son entourage. Votre visibilité s’accroît. 

Établir sa ligne éditoriale et son calendrier de publication

Vous avez identifié vos objectifs et votre cible, désormais. Votre décision est prise concernant le transmedia. La prochaine étape consiste à bâtir une stratégie de contenu touristique qui s’appuie sur une ligne éditoriale . De quoi s’agit-il ? C’est un fil directeur qui assure la cohérence des textes sur tous les supports de communication :

  • style rédactionnel et ton employés (à adapter au canal de diffusion choisi) ;
  • champ sémantique utilisé ;
  • mots-clés privilégiés.

Établir sa ligne éditoriale est primordial car l’harmonie des contenus assure votre crédibilité et montre votre expertise. 

De plus, c’est la meilleure manière d’optimiser avec succès votre site web. Si vous travaillez correctement vos mots-clés, vous avez toutes vos chances d’apparaître sur la première page des moteurs de recherche. 

Une fois le cadre de votre création de contenu déterminé, il ne vous reste plus qu’à concevoir un planning de publication. Surtout, ne rédigez pas « au petit bonheur la chance ». Il est nécessaire de planifier vos actions pour créer des ponts logiques entre vos contenus. Élaborer un calendrier éditorial aide aussi à publier ses contenus web de manière régulière. 

Optimiser ses contenus touristiques

Voilà, vous avez arrêté votre ligne éditoriale et fixé un calendrier de publication. L’heure est maintenant venue de passer à la rédaction de textes optimisés pour le SEO. Pour ce faire, veillez à : 

  • Identifier votre requête principale et la placer dans le titre (H1), l’introduction et au moins un intertitre (H2).
  • Déterminer vos requêtes (mot-clés) secondaires et les faire apparaître dans l’introduction et les H2.
  • Bien travailler le champ sémantique de votre mot-clé principal.

Retenez bien le conseil suivant, qui ne relève pas du référencement naturel. Concevez pour votre texte un titre et une meta description de qualité. Même si Google peut décider de modifier ces textes, il y a de fortes chances que ces deux éléments apparaissent dans la page de résultats du moteur de recherche s’ils contiennent votre mot-clé principal. Alors, assurez-vous qu’ils donnent envie aux internautes de cliquer dessus ! Veillez également à ce qu’ils ne dépassent pas un certain nombre de caractères. Sinon, ils figureront tronqués dans la SERP. Des outils en ligne, appelés simulateurs de SERP, permettent de vérifier leur longueur.

D’autres paramètres sont à prendre en compte pour que vos articles et pages soient bien visibles sur Google. Retrouvez d’autres conseils dans notre article consacré au référencement naturel de contenu touristique.

Promouvoir ses contenus touristiques

La dernière étape pour améliorer sa visibilité est la communication sur vos publications. 

Pour cela, plusieurs canaux s’offrent à vous : 

  • La newsletter

L’email est un levier marketing puissant. Il sert notamment à informer votre audience de votre actualité. Vous pouvez donc l’utiliser pour promouvoir vos articles de blog. Pour ce faire, il peut être utile d’ajouter votre dernier billet dans votre signature d’emails.

  • Les réseaux sociaux

Ce sont des incontournables de la communication avec vos cibles. Pensez à annoncer plusieurs fois la parution d’un nouvel article de blog. Vous augmenterez ainsi vos chances d’être lu(e). Si vous n’êtes pas à l’aise avec le fonctionnement de Facebook, Instagram ou LinkedIn, faites-vous aider par un community manager professionnel. 

  • Les partenariats

Que ce soit avec des blogueurs, des influenceurs ou des médias traditionnels, nouer des partenariats est un véritable atout. N’hésitez pas à y avoir recours : vos publications seront ainsi relayées et boostées.

Vous savez maintenant quelle stratégie adopter pour améliorer la visibilité de vos contenus touristiques. Certaines étapes vous effraient ou vous prendraient trop de temps ? Faites appel à un rédacteur web tourisme, pour créer du contenu de qualité et optimisé. 

Article rédigé par Nathalie Rodier.

Partagez l'article sur vos réseaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.