Formation

rôle du community manager

▷ Quel est le Rôle du Community Manager ?

Trouver son activité de nomade digital exige de glaner un maximum d’informations sur les différents métiers possibles, puis d’en dresser la liste des points positifs et négatifs pour affiner son choix. Pour vous aider dans cette tâche, je vous propose une série d’articles sur les activités accessibles aux nomades digitaux. Zoom aujourd’hui sur le rôle de community manager. Quelles sont ses missions ? À quoi ressemble son quotidien ? Comment se former ?  


Les missions du community manager

Le community manager (CM) représente une personne ou une marque sur les réseaux sociaux. Bien souvent, il est recruté par une entreprise qui n’a pas le temps d’animer sa communauté et d’assurer sa publicité sur les médias sociaux. Eh oui, avec la multiplication des réseaux, les entreprises doivent être présentes partout et tout le temps. Or, il est impossible de gérer sa communication web de manière efficace lorsque l’on doit aussi s’occuper des aspects managériaux, financiers et commerciaux de son entreprise. Le CM est un communicant multicarte qui va promouvoir et développer la e-réputation d’une marque. Il construit sa stratégie digitale de manière à accroître la visibilité de l’entreprise et fidéliser les internautes. Le but in fine étant de convertir des prospects en clients, et de fidéliser la clientèle déjà établie.

Le Community Manager :

  • Mène une veille concurrentielle ;
  • Identifie les groupes de réseaux à cibler ;
  • Anime la communauté de manière à générer du trafic pour accroître le référencement de la marque sur les moteurs de recherche ;
  • Identifie du contenu pertinent, le commente et le partage pour susciter l’engagement de sa communauté ;
  • Produit du contenu optimisé pour le SEO ;
  • Analyse les différents événements marketings qu’il a mis en place, en utilisant les outils statistiques disponibles.

Le CM parle à son lectorat en répondant aux questions des internautes sur les groupes de discussion, les espaces de commentaires, les pages dédiées à l’entreprise. Il doit faire preuve de qualités rédactionnelles pour écrire un contenu percutant, et fournir des images soignées. Il s’attache à ce que la marque jouisse d’une e-réputation positive et modère les commentaires négatifs ou hors de propos.


Le quotidien du community manager

Le community manager exerce son activité principalement sur le Web. Il utilise les outils des médias sociaux pour organiser son temps. Malgré cela, le temps passé sur un post ou l’animation d’un groupe est difficile à anticiper.

Chaque jour, le CM prend connaissance des courriels et des notifications et les traite. Il doit également assurer sa veille concurrentielle. Il programme les publications sur les réseaux et analyse les posts de la veille. Il fait également de la curation de contenu, c’est-à-dire qu’il sélectionne, commente et partage les informations intéressantes pour une requête donnée. Vient ensuite le socle de son travail : la production. Le community manager définit le sujet de son article, puis il recherche une image pour le mettre en valeur et retouche sa taille pour le Web. Il rédige et met en forme le texte, l’optimise pour le référencement naturel (SEO), le relit et planifie sa publication.

Il passe également une grande partie de son temps à interagir directement avec la communauté de la marque qu’il représente. S’il a le temps et qu’il travaille en équipe ou en espace de coworking, il organise des brainstormings pour faire émerger de nouvelles idées de webmarketing. Cela peut se traduire par des actions ciblées telles que des jeux-concours, des campagnes de publicité, une promotion à mettre en avant, etc.

quotidien du community manager
Le community manager interagit sans cesse avec sa communauté

Vous l’aurez compris, le community manager ne s’ennuie pas ! L’organisation de sa journée dépend beaucoup de l’actualité de l’entreprise et des interactions sur les réseaux, face auxquelles il faut faire preuve de réactivité. Même s’il peut disposer de plages de temps libre, bien souvent, une journée de 8h ne suffit pas.

En tant que community manager freelance, d’autres tâches seront sûrement à intégrer à votre planning :

  • Prospecter de nouveaux clients ;
  • Honorer des rendez-vous (même s’ils se font par Skype ou par téléphone) ;
  • Effectuer les démarches administratives (devis/factures) et les relances ;
  • Participer aux événements de l’entreprise (quand vous n’êtes pas à l’autre bout de la planète !).


Comment se former au rôle de community manager ?

La voie classique consiste à suivre une formation universitaire ou en école, dans les filières du journalisme, de la communication et du marketing. Le niveau d’étude demandé est généralement bac + 4 ou bac +5 pour les postes à pourvoir. Cela implique de disposer de temps, d’argent et d’être sédentaire. Heureusement, d’autres options s’offrent à vous pour entrer dans le secteur du community management.


Suivre un MOOC

Participer à un cours gratuit en ligne constitue une solution efficace pour faire ses premiers pas. L’excellent MOOC “les clés pour devenir Community Manager”, du fondateur de Tamento Laurent Galichet, est accessible à tous. Je vous conseille également de mener une veille sur les plateformes qui recensent les MOOC, comme Fun MOOC, ou MOOC francophone. Des centaines de cours sont disponibles chaque mois sur la Toile, il serait dommage de s’en priver !


Suivre une formation gratuite (mais en présentiel)

Certaines écoles comme Pop School ou l’École française du digital proposent des formations gratuites pour devenir community manager. C’est une option de choix si vous n’avez que peu de moyens. Dispensées en cours du soir, elles conviennent aux personnes qui ne disposent pas de temps en journée. Pour en bénéficier, il faut monter un dossier… Et attendre la réponse. Pensez également à bien vérifier les conditions d’admission avant de vous lancer dans les paperasses.


Suivre une formation payante, diplômante et en ligne

Des centres de formation d’adultes comme l’IFOCOP innovent en proposant des cursus certifiants à distance. Le format est tout à fait adapté à ceux qui veulent se professionnaliser et être reconnus par un diplôme. Les cours ont lieu sous forme de classes virtuelles principalement en soirée. L’accompagnement se fait par les intervenants et un tuteur qui suit un groupe d’élèves. La formation dure 6 mois, à raison de 5 heures par semaine.


Se former sur le tas

Si vous avez déjà une base solide en communication ou marketing, vous pouvez également vous former en autodidacte, en apprenant au gré des blogs et des formations en ligne. Ce n’est peut-être pas le chemin le plus facile, mais je croise tous les jours sur les réseaux des CM qui y sont parvenus et vivent aujourd’hui très bien de cette activité.  


👉👉Découvrez un aperçu de 10 autres activités possibles pour démarrer votre vie de nomade digital sur cet article : “2019 : Et si vous deveniez nomade digital ?

Cet article vous a été utile ? Partagez-le sur vos réseaux ! Et si vous avez aimé ou avez envie d’ajouter une info sur le rôle du community manager, postez un commentaire, c’est juste en dessous 🔽

1