Vous aimez voyager, vous adorez écrire… Alors pourquoi ne pas créer un blog de voyage ? Que ce soit pour consigner vos souvenirs, présenter vos plus belles photos ou donner des conseils aux autres voyageurs, vous allez prendre du plaisir à relever ce défi. Je vous propose aujourd’hui quelques conseils pour ouvrir votre blog de voyage sans encombres.


1) Ne ratez pas vos premiers pas de blogueur voyage

Créer un blog de voyage, c’est avant tout concevoir un blog. Il vous faut donc d’ores et déjà faire vos premiers pas (ou vos seconds) dans la blogosphère. Pour cela, vous allez commencer par choisir la plateforme de création et d’administration de votre blog.


Trouvez un hébergeur et une plateforme pour créer votre blog

Pour administrer votre site, je vous suggère d’utiliser WordPress, qui est facile à prendre en main et offre de nombreuses possibilités en matière de gestion de contenu. La plateforme dispose d’une version gratuite, mais je vous recommande de choisir l’installation de WordPress chez un hébergeur fiable (de nombreux voyageurs recommandent OVH ou 1&1). Vous aurez bien plus d’options et pourrez même envisager d’en faire un blog professionnel monétisé (pour gagner des sous sous tout en voyageant), pour une somme très raisonnable. Sur OVH, l’achat du nom de domaine avec intégration sur WordPress vous en coûtera moins de 50€ par an. WP est d’ailleurs la plateforme privilégiée des blogs professionnels. Il suffit de faire un tour sur la Toile pour le constater…

plateforme WordPress pour créer un blog de voyage
Vous pouvez choisir un joli thème pour votre blog sur WordPress.com


Choisissez un nom pour votre blog

Le choix du nom de votre blog de voyage est très important. Il doit refléter votre ligne éditoriale, tout en étant assez large pour traverser les évolutions que connaîtra votre site. Et comme il est très difficile de changer de nom en cours de route, je vous conseille vraiment de prendre le temps de réfléchir avant de vous décider. Évitez par exemple de prendre un nom qui ne parlera plus à personne demain, ou qui ne vous correspondra plus. Par exemple, “chroniques d’une étudiante en vadrouille” aura une durée de vie très limitée. Ne prenez pas un nom qui s’apparente de trop près à un blog connu. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce dernier arrivera en premier dans les résultats de Google et les étourdis cliqueront naturellement sur son adresse plutôt que sur la vôtre. De la même manière, si votre nom de domaine est déjà pris en .fr et que vous pensiez prendre le même en .com, sachez que ce n’est pas vraiment une bonne idée. Tout comme précédemment, vous pouvez être sûr qu’un grand nombre d’internautes taperont .fr et n’arriveront jamais sur votre blog chéri.


Initiez-vous au référencement

Si vous souhaitez des lecteurs autres que tante Suzanne accèdent à votre blog, il est indispensable que vous appreniez quelques bases sur le référencement. Cela aura un impact sur la manière dont vous allez rédiger vos billets de blog, comment vous allez optimiser vos photos, organiser vos menus, etc. Pour vous faire remarquer par Google, je vous recommande chaudement la lecture de mon récent article Comment plaire aux moteurs de recherche, dans lequel je vous livre 9 techniques pour bien référencer votre contenu. Pour aller plus loin, je vous conseille deux ouvrages fondamentaux : Bien rédiger pour le Web, d’Isabelle Canivet, et Référencement Google mode d’emploi, du maître en SEO Olivier Andrieu, spécialement écrit pour ceux qui débutent.


Soignez votre présence sur les réseaux sociaux

Pour faire connaître votre blog voyage et entrer dans une relation plus intime avec votre communauté, vous allez développer votre présence sur les réseaux sociaux. Création d’une Page Facebook, voire d’un groupe de discussion, partage de vos plus belles photos sur Instagram, vidéos en direct sur Snapchat, si vous voulez avoir une audience conséquente, soyez actifs sur les médias sociaux. Vos visiteurs seront ravis d’échanger avec vous leurs avis sur votre destination, de partager vos émotions, de rêver en regardant vos images, et tout ça, en temps réel. Vous apprendrez à connaître votre audience, et adapterez vos contenus à ses caractéristiques. Facebook vous permet par exemple d’analyser votre communauté grâce aux statistiques de votre Page.


2) Faites du voyage votre mode de vie

Bien sûr, vous aimez voyager. Mais si vous voyagez une fois tous les deux ans durant 3 semaines, cela ne va pas suffire à proposer un contenu unique et intéressant pour vos lecteurs. Dorénavant, il vous faudra opter pour le voyage comme mode vie, pour alimenter au quotidien votre blog. Cela représente un réel budget, et vous allez certainement vouloir trouver une activité nomade ou monétiser votre blog pour vous permettre de gagner suffisamment votre vie pour voyager et offrir de nombreuses découvertes à vos lecteurs. Gagner de l’argent avec un blog prend du temps, alors commencez par une autre activité, comme rédacteur web ou assistant virtuel (vous trouverez 10 idées d’activités nomade sur mon article : “2019 : et si vous décidiez de devenir nomade digital ?”).

blog-de-voyage

Avoir un blog vous permet d’enrichir vos objectifs de voyage. Vous allez chercher à prendre des photos qui reflètent ce que vous voyez, vivez et ressentez, pour le partager avec votre communauté. Vous allez davantage vous documenter sur les lieux pour donner des conseils aux voyageurs, ou dénicher les meilleurs adresses du coin. Bref, vous allez explorer en profondeur vos destinations, et cela est sacrément enrichissant.


3) Développez des compétences en créant votre blog voyage

Grâce à votre blog de voyage, vous allez apprendre non seulement les bases du référencement naturel SEO, mais vous allez aussi progresser en technique photo. Muni de votre plus bel appareil, là où vous vous contentiez de la touche automatique, vous aurez envie de maîtriser l’art du rapport ouverture/vitesse pour créer de beaux effets. Le mode d’emploi de votre appareil-photo n’aura plus de secrets pour vous, et vous vous lancerez peut-être dans une formation en ligne. Pour mettre en valeur vos photos et créer des visuels sympas pour votre blog voyage, vous pourrez utiliser des logiciels tels que Photoshop et Canva, et là encore, vous développerez de nouvelles compétences réutilisables dans de nombreuses activités de nomade digital. Un pas de plus vers l’autonomie financière !

Je vous conseille trois ouvrages pour faire vos premiers pas :


4) Trouvez votre style de blog

Vous n’êtes pas le Routard, vous n’êtes pas Lonely Planet… Et n’avez pas vocation à la devenir. Non, vous, ce que vous apportez à vos lecteurs, est un contenu unique, riche… et personnalisé ! Vous partagez vos ressentis, vos émotions et votre subjectivité face à ce que vous découvrez lors de vos périples. C’est votre expérience personnelle qui va intéresser votre communauté. Vos lecteurs cherchent des conseils honnêtes, des manières de voyager différentes (en solo, avec un budget réduit, de manière écoresponsable, etc.), des lieux “hors des sentiers battus”. Mettez en avant votre singularité, et fiez-vous à votre style. Ayez confiance en votre capacité à transmettre et à communiquer. L’honnêteté associée à un style unique est la meilleure façon de parvenir à créer un blog de voyage qui donne envie d’être suivi sur le long-terme.


5) Trouvez votre équilibre entre blogging et vie privée

Une fois que votre blog de voyage sera créé, vous voyagerez en bonne compagnie… Celle de vos lecteurs qui attendent impatiemment votre prochain article ou post photo. Vous allez tenir compte de votre communauté dans les choix que vous ferez, votre emploi du temps et votre manière de voyager. Vous allez devoir trouver votre équilibre entre profiter de votre voyage à 100% et récolter des informations et photos suffisamment intéressantes pour les partager. Devenir blogueur voyage implique donc de trouver la juste mesure entre planification et spontanéité. Si vous voyagez en couple ou en famille, la question de l’équilibre est primordiale. Jongler entre temps de blogging et temps avec ses proches est essentiel pour tenir le rythme sur le long terme. Un conseil : préservez des moments d’intimité que vous ne diffuserez pas, prévoyez des plages horaires fixes consacrées au blog de voyage et d’autres réservées à votre famille.


6) Posez vos limites

Il se peut qu’avec le succès grandissant de votre blog, des internautes s’adressent à vous pour tout type de demande relative au voyage. Avis sur les restaurants, les hébergements, conseils pratiques, prix des billets d’avion, de train ou de bus, etc. Or, vous n’êtes pas une agence de voyage et n’avez pas vocation à le devenir. Vous ne pouvez pas concocter un voyage sur mesure pour une famille sur 15 jours. Je vous conseille de poser cette limite d’entrée de jeu, dans votre page “à propos” ou sur votre page d’accueil. Vous pourrez ainsi réagir aux sollicitations qui dépasse votre champ de compétences. Votre objectif est de partager des conseils et trouvailles, mais vous ne connaissez évidemment pas tout de votre destination.


Nous arrivons à la fin de cet article, j’espère que ces conseils vous seront utiles. Profitez à fond de vos voyages, et vous ne serez jamais en panne d’inspiration. Pour ma part, j’adore lire les blogs des voyageurs un peu décalés, comme “à la recherche du pain perdu”, sur le concept de “voyager pour manger”… Miam ! 🍲🍰🍕

Et vous, quel type de voyage vous inspire ?

Photo by rawpixel.com from Pexels

  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 151